Pensez à y jeter un oeil

Publié le par gotolebanon


Juste une invitation...


Lorsque vous arrivez sur mon blog, à droite, il y a une liste de sites...

Sur les salésiens bien sûr, mais aussi le fruit de recherches sur la toile à propos du Liban vu par des LibanaisES.

J'insiste. LibanaisES.

Car une des choses qui me passionne ici c'est bien la place de la femme dans cette société, ambigüe par son mélange de culture occidentale et orientale, de traditions musulmanes et chrétienne. Le Liban est un carrefour, et toutes les strates de son pays le ressentent. Et quel carrefour... Un tourbillon culturel, si complexe et à la fois parfois si simple! 

Dans un pays où la guerre, les conflits sont monnaies courantes, où une femme doit se faire recoudre pour garder sa dignité, où pour exister tu dois être mariée, c'est par cette même femme que le plus impossible me semble possible.


nadine-labaki-3.jpg


"Le Liban n'est pas uni"... Combien de fois ai-je entendu cette phrase, surtout face aux évènement actuels qui secouent le monde arabe. Oui, le Liban , pays où ta communauté est ton identité, n'est pas uni, ni en politique, ni dans les villes où les habitants des quartiers chrétiens se mélangent au minimum avec ceux des quartiers musulmans. Pourtant, il suffit de voir ces femmes papoter autour d'un café, rire des mêmes plaisanteries, avoir les mêmes rêves, qu'elles soient chrétiennes ou musulmanes, pour croire en l'existence d'un Liban soudé. J'aime ces moments entre femmes, tellement bien racontés par Marjane Satrapi dans Broderies (mettez-le dans vos mains, celui-là. Fous-rires assuré! Et également un voyage culturel...)

 

Je vous invite donc à jeter un oeil sur trois blogs en particulier, qui ont en commun la féminité de leur auteur. Et un regard juste, fin, parfois drôle, critique mais toujours tendre, sur ce beau pays qu'est le Liban, et sur la féminité à l'Orientale.

 

Le blog de l'écrivain Nadia Khouri-Dagher

Le blog de l'écrivain Paola Salwan...

et le blog de l'écrivain Paola Salwan, encore elle (elle tient deux blogs forts intéressants! Et est également l'écrivain de "Café noir, café blanc", que j'ai hâte de lire.)

 

Sur le même thème, je vous encourage vivement à regarder le film Caramel, de Nadine Labaki. Il est une fenêtre ouverte sur le Liban, extrêmement juste et m'a bien aidé à comprendre les choses.

 

J'espère un jour arriver aussi bien que ces femmes, à mettre par écrit ou par image la complexité de la femme libanaise. Mais également le pouvoir masculin. Car l'égalité des sexes ici, reste encore un mythe. Je ne jette pas cependant de fleur à l'europe, même si chaque jour je mesure ma chance d'être française... D'un côté comme de l'autre, il serait facile dire que nous avons la femme-objet, et eux la femme-qui-se-tait (n'y a t'il pas un proverbe libanais, certes plutôt ancien mais toujours d'actualité dans les petits villages, qui nous enseigne "Qui accouche d'une fille la nomme silence"? ) ...

Mais réduire une femme à ces quelques mots est trop simple, trop réducteur, trop mensonger...

Les mots de la femme libanaise? Je ne les aurais sûrement jamais, car je ne serais jamais libanaise. C'est pourquoi je vous invite sincérement, non par flemme d'écrire, mais bien parce que je ne peux pas les écrire, à aller visiter les mots de ces femmes.

Malgré tout, je ne cesserai pas ma recherche de ces mots. Les plus justes, les plus beaux... 

Laissez-moi juste le temps de les trouver...

 


 

 

Et comme je l'ai oubliée dans mon dernier post, une citation de Don Bosco: 

"Pour faire du bien, il faut du courage"

 


En guise d'en revoir, une petite photo que j'ai prise dimanche et que j'aime bien.

Bonne journée! 

 

P1040234.JPG

Commenter cet article

sylvie 11/03/2011 15:15



très chouette cet article


bon courage à toi Thais pour faire le bien (don bosco)


bises et prières


Sylvie



gotolebanon 16/03/2011 14:44



Oh oui, il me faut du courage... et des prières!!!!


Je pense bien à toi, l'Italienne ;) et j'espère que tu te révèles et qu'Il continue à se révéler à toi!!! Pleins de bizoux


UdP



Paola Salwan 07/03/2011 10:48



Bonjour :-)


Merci de tes mentions dans ton blog que je prends beaucoup de plaisir à lire. Je reviens m'installer au Liban en août, j'espère que nous pourrons nous rencontrer, je me ferais un plaisir de
t'offrir et de te dédicacer Café Noir Café Blanc :-)


Si tu veux un petit regard dans le monde de la sensualité à la Libanaise, je te conseille Nuits Beyrouthines aux éditions Tamyras, ça ajoutera encore un autre aspect à cette palette libanaise que
tu découvres!


Tout le meilleur et peut-être à bientôt


Paola



Cécile Hérault 06/03/2011 15:53



coucou thaïs!


merci de partager ton expérience ! je suis avec toi par la pensée, et la lecture de ton blog, 


gros bisous 



Adé 05/03/2011 21:49



Les livres d'auteurs et le film que tu conseilles ont l'air géniaux !


Le mélange culturel donne des fragances particulières à ce pays, une forme de richesse, malgré comme tu le dis, le fait que les libanais ne se considèrent pas comme "unis" ...



gotolebanon 16/03/2011 13:43



Ce n'est pas pour rien que le Liban est nommé "carrefour entre orient et occident" ;)


Bon, même s'ils ne sont pas "unis" les libanais ont un sentiment patriotique trèèèèès élevé!


En ce qui concerne les bds, fonce lire Marjane Satrapi, c'est vraiment ouf! Et si tu veux connaitre le Liban, je te conseille le grand Khalil Gibran, mais également toute la nouvelle plume
libanaise. J'essaye de tester très vite et de faire un article!!



Fabien 02/03/2011 19:21



Trop bien ta photo!



gotolebanon 05/03/2011 12:50



Merci Fabien!! je ne me lasse pas de ce sbeaux paysages, c'est juste magnifique! (je n'arrive pas encore à me lever pour le l'aube... 5h30 étant trop tard!!)


je vais essayer de faire un album pour régaler tes pupilles de ces jolies couleurs que nous offrent la beeka!